THOMAS MÜLLER 

Attraction et répulsion, inspiration/expiration, violence et douceur sont les pôles entre lesquels mon travail oscille. Celui-ci s’inscrit moins dans un développement linéaire que dans un mouvement en spirale. J’ai le sentiment que mon travail puise son énergie et sa vitalité dans ces polarités et ces tensions…(T.Müller, in Andreas Schalhorn, Champ d’investigation..)

Né à Francfort-sur-le-Main en 1959, Thomas Müller est un artiste allemand de notoriété internationale. Après des études littéraires et artistiques à Stuttgart, il pratique à la fois la peinture et le dessin, puis dans les années 1990, se consacre exclusivement au dessin

Sans titre, 2019, Encre de Chine et huile sur papier, 

29,7 x 21 cm, ©Thomas Müller

Sans titre, 2019, Crayon, stylo à bille, acrylique et huile  sur papier, 29,7 x 21 cm, ©Thomas Müller

En 2003, il réside, en qualité d’artiste invité, à la Chinati Foundation de Marfa (Texas). Ces dernières années, en France, le salon du dessin contemporain, « Drawing now », a particulièrement fait connaître l’oeuvre de Thomas Müller. Aujourd’hui il vit et travaille à Stuttgart.

.«il s’agit d’un dessin de peintre, qui repose sur une culture spécifique de la peinture et qui porte avec soi quelque chose du questionnement de la peinture, voire de sa remise en cause. Il est ainsi logique que le dessin ne vienne pas préparer, accompagner ou border la couleur mais qu’il en soit la matière même » (J-PL).

Sans titre, 2019, Crayon, encre de Chine et acrylique sur papier,

29,7 x 21 cm,  ©Thomas Müller

Thomas_Müller._Sans_titre,_2018,_crayon_

Sans titre, 2018, crayon de couleur sur papier, Saunders Waterford,

214 x 153cm, ©Thomas Müller

« Des lignes isolées et pures ou des méandres profus ou des ondes parallèles que l’artiste trace avec patience en déplaçant une plaque de verre sur le papier..., Thomas Müller a su renouveler sans cesse son propos à partir des instruments et des matériaux du dessin. »(J-PL)

Il réalise ses dessins en format paysage jusqu'à la fin des années 1990, puis en hauteur sur papier DINA4 , format dans lequel il se sent plus libre. En parallèle, à partir des années 1990, il travaille à de grands formats (souvent 160x115cm sur Arches), atteignant 255x183cm pour les œuvres exposées à la chapelle Saint-Jean (L’art dans les chapelles, Morbihan, 2019).

Sans titre, 2019, Crayon, crayon de couleur, stylo à bille et

encre de Chine sur papier, 29,7 x 21cm, ©Thomas Müller

Thomas_Müller,_Sans_titre,_2019,_Crayon_

Sans titre, 2019, Crayon de couleur et encre de Chine sur papier, 29,7 x 21 cm, ©Thomas Müller

Sans titre, 2019, Crayon de couleur argent et

encre de Chine sur papier, 29,7 x 21 cm, ©Thomas Müller

Si les grands formats sont présentés isolément, Thomas Mûller attache une grande importance à l’accrochage des dessins en A4 : tout en pouvant être vus seuls, ils font sens par leur regroupement subtil, par le jeu des cases vides. Ils se nourrissent les uns des autres. Le mur sur lequel ils sont accrochés se transforme en une nouvelle œuvre.

"Libre de développer [son] propre langage graphique" par le dessin, il use d’une infinie variété de techniques : « En général j’utilise les matériaux comme des matériaux : le crayon, la craie noire, le stylo à bille, la couleur de l’huile verte dessinée directement avec le tube, le crayon de couleur argent... Chacun de ces matériaux produit des lignes différentes. » (TM).  Il se sert aussi de fusain, pastel gras, encre, lavis, peinture acrylique… Son travail donne de l’importance aux espaces blancs et joue des vides et des pleins. Rigueur, précision et liberté caractérisent son œuvre.

1987, Craie sur papier

1987, Craie et acrylique sur papier

1988, Craie encre de Chine et acrylique sur papier

1/1

1987, Craie et acrylique sur papier

Dessins sans titres, 61 x 86 cm, ©Thomas Müller

1987, Craie sur papier

1988, Craie et encre de Chine sur papier

Expositions

Expositions personnelles:

2020 : Bernard Vidal – Nathalie Bertoux, art contemporain, Paris

Centre d’Arts plastiques, Royan

2019 : Galerie Klaus Gerrit Friese, Berlin

Allele, Patrick Heide Contemporary Art, Londres

Mäandern, Galerie Werner Klein, Cologne

2018: Zeichnungen, Florian Sundheimer Kunsthandel, Munich

Pole, Galerie Michael Sturm, Stuttgart

Drawings, Sean Scully Studio, New York

2017: Recent Drawings, Kristof de Clercq Gallery, Gand

2016: Mutual, Bernard Vidal – Nathalie Bertoux, art contemporain, Paris

Galerie Wenger, Zurich

Kunstverein Schwäbisch Hall

Gegenseitig, Galerie Werner Klein, Cologne

2015: Patrick Heide Contemporary Art, Londres

2014: Florian Sundheimer Kunsthandel, Munich

2013: Kristof de Clercq Gallery, Gand Galerie Werner Klein, Cologne

2012: Galerie Anna Wenger, Zurich

Touching Relating Dividing, Patrick Heide Contemporary Art, Londres

Galerie Michael Sturm, Stuttgart

2011/2012: Salle d’artiste au Kunstmuseum Stuttgart

2011: Säumen, Galerie Vidal-Saint Phalle, Paris

Soul Train, Positionen der Zeichnung, Galeriehaus Nord, Nuremberg (avec Peter Radelfinger)

Fruehsorge Contemporary Drawings, Berlin

2010: Florian Sundheimer Kunsthandel, Munich

Wellen und Teilchen, Galerie Parterre, Berlin

2009: Patrick Heide Contemporary Art, Londres

Centre for Recent Drawing, Londres

Gezeiten, Galerie Vidal-Saint Phalle, Paris

Gezeiten, Galerie Schlégl, Zurich

2008: Einander, Fruehsorge Contemporary Drawings, Berlin

2007: Galerie Michael Sturm, Stuttgart

2006: Galerie da entlang, Dortmund

Twist, Galerie Vidal-Saint Phalle, Paris

2004: Nexus, Fruehsorge Contemporary Drawings, Berlin

Museum Chasa Jaura, Valchava

2003: Marfa Drawings, Galerie Michael Sturm, Stuttgart

Marfa Drawings, Galerie Schlégl, Zurich

Marfa Drawings, The Chinati Foundation, Marfa, Texas

Zeichnung heute IV, Kunstmuseum Bonn

2002: Hans-Trudel-Haus, Galerie und Stiftung, Baden

2001: Niederrheinischer Kunstverein, Wesel

Galleria Torbandena, Trieste (avec Carlos Lizariturry)

Galerie Rolf Ohse, Brême

2000: Galerie Michael Sturm, Stuttgart

Entre-deux, Galerie der Stadt Mainz Brückenturm

1999: Galerie da entlang, Dortmund

Galerie der Stadt Waiblingen, Kameralamt

Galerie Schlégl, Zurich

Kunstraum MI Posselt, Bonn

1998: Brühler Kunstverein (avec Martin Noël) Waßermann Galerie, Munich

1997: Galerie Michael Sturm, Stuttgart

1995: Galerie da entlang, Dortmund

Kunstraum MI Posselt, Bonn

Städtische Galerie Quakenbrück

1993: Retour de Paris, Institut Français, Stuttgart

Kunststiftung Baden-Württemberg, Stuttgart (avec Matthias Kohlmann)

1992: Galerie da entlang, Dortmund (avec Peter Bormann)

1990: Kunstmuseum Heidenheim Galerie Brigitte Wetter, Stuttgart

Zellermayer Galerie, Berlin

1989 Brühler Kunstverein Galerie Rolf Ohse, Brême 

Galerie da entlang, Dortmund

1987 Art Cologne, Supported booth project

Zellermayer Galerie, Berlin

Galerie im Kornhaus der Stadt Kirchheim unter Teck

1986 Galerie da entlang, Dortmund

Museum am Ostwall Dortmund

Staatliche Akademie der Bildenden Künste Stuttgart

Expositions collectives: en Allemagne, Autriche, Belgique, Brésil, Colombie, Equateur, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Islande, Italie, Mexique, Pays-Bas, Russie, Suisse, Uruguay...

 

En France, les dessins de Thomas Müller ont été notamment présentés au Centre Pompidou, à Paris (Donation Florence et Daniel Guerlain), au salon du dessin contemporain Drawing now et, en 2019, à L’Art dans les chapelles, Morbihan.

 

Thomas Müller est représenté en France par Bernard Vidal – Nathalie Bertoux – art contemporain

tm.JPG
tm2.JPG

Sans titre, 2019, stylo à bille sur papier, 29,7 x 21 cm

©Thomas Müller

Sans titre, 2019, crayon de couleur argent, encre de Chine et huile sur papier, 160 x 115 cm, ©Thomas Müller

Centre d’Arts Plastiques de Royan – Direction : Jean-Pascal Léger

Espace d’art contemporain des Voûtes du Port, 19, quai Amiral Meyer, 17200 Royan

En hiver, ouvert du mardi au dimanche de 15 h à 18h - 05 46 39 20 52 et 06 76 75 43 47

Courriel : royan.cap@gmail.com

Correspondance à Jean-Pascal Léger, 1, avenue Fayolle, 94300 Vincennes